Economie et Psychologie à L’ENS

Les cours présentés ci-dessous ont été sélectionnés parmi les enseignements proposés par les Départements d’Etudes Cognitives et d’Economie, afin d’orienter les étudiants intéressés par les interactions entre sciences sociales et sciences comportementales.

 Il regroupe les cours de l’École destinés aux normaliennes et normaliens intéressé(e)s par des phénomènes tels la coopération, la communication, l’éducation, la famille, la culture ou encore la religion, ainsi que par des questions plus théoriques comme les interactions entre comportements individuels et phénomènes collectifs. Les méthodes utilisées pour appréhender ces questions diffèrent selon les disciplines. Les cours se veulent donc complémentaires, tant dans leurs approches que dans les outils développés.

 La plupart des cours peuvent être suivis sans connaissance préalables dans la discipline concernée, et les cours proposés ici peuvent être suivis plus généralement par des élèves issus d’un département tiers. Les directrices des études du département d’études cognitives (Coralie Chevallier) et du département d’économie (Camille Hémet) pourront vous orienter vers les cours les plus adaptés à votre profil et à vos objectifs.

Cours du Département d’Etudes Cognitives

 

Introduction aux sciences humaines cognitives

Nicolas Baumard, S2

 

 Introduction aux sciences de la décision

Mickael Cozic, S1

 

Principes de biologie de l’évolution appliqués à la cognition humaine

Nicolas Baumard, Jean-Baptiste André, Coralie Chevallier, S1

Ce cours a pour objectif de comprendre les principaux concepts et outils nécessaires pour étudier la cognition en termes évolutionnaires. L’accent sera mis sur la psychologie humaine, mais de nombreux exemples seront tirés de la psychologie comparée et de l’écologie animale. Le cours se concentrera sur la vie sociale, mais abordera aussi les questions comme le sexe, l’apprentissage ou les différences culturelles.

 

Cognition sociale

Coralie Chevallier et Julie Grèzes, S2

L’objectif de ce cours est de comprendre quels sont les principaux systèmes cognitifs impliqués dans la cognition sociale : perception des informations sociales, théorie de l’esprit, catégorisation sociale, apprentissage social, gestion de la réputation, dominance sociale et coopération.

 

Cours avancé en sciences de la décision

Brian Hill, S2

Ce cours rappellera les concepts fondamentaux de la théorie de la décision et de la théorie des jeux, ainsi que certains de leurs résultats classiques, tout en s’approchant de travaux récents, soit théoriques, soit expérimentaux, qui font dialoguer les deux disciplines avec les sciences cognitives d’orientation psychologique et neurologique. La présentation accentuera ces liaisons, que l’économie expérimentale de la décision a rendues manifestes et que la neuroéconomie peut être de nature à renforcer. Elle privilégiera souvent les aspects mathématiques des théories exposées, ce qui favorise un autre rapprochement (avec la modélisation en sciences cognitives).

 

Communication, confiance et argumentation

Hugo Mercier, S2

L’objectif de ce cours est de faire une revue de la façon dont les humains évaluent les informations communiquées : comment décidons-nous qui a raison ? Comment savons-nous à qui faire confiance ? Ce cours repose sur une perspective évolutionnaire et cognitive. Nous examinerons la façon dont l’évolution a pu façonner les mécanismes cognitifs avec lesquels nous évaluons les informations communiquées. Le fonctionnement de ces mécanismes, à son tour, façonne nos cultures : il aide à expliquer quelles tentatives de persuasion rencontrent du succès, quelles croyances se répandent, pourquoi nous acceptons parfois des croyances fausses et rejetons parfois des croyances vraies. Ce cours examinera différents mécanismes cognitifs—responsables de la calibration de la confiance, de l’argumentation, des expressions émotionnelles—et comment ils se développent durant l’enfance. Ce cours couvrira un large éventail de types de communication, des conversations quotidiennes à la propagande, des rumeurs aux fake news.

 

Education, cognition, cerveau

Daniel Andler, Roberto Casati et Elena Pasquinelli, S1

This course explores the impact of cognitive studies on education. It introduces the research on literacy, numeracy, learning disabilities, the learning mechanisms and their neural underpinning, the existing evidence and its use in the shaping of educational interventions, and examines general problems raised by applied sciences and the translation of fundamental knowledge into practical applications. Students will learn to identify potential epistemological, ethical and pragmatic issues arising from the encounter between education and the study of the mind and brain. They will develop their own approaches for addressing ethical and epistemological issues arising from the application of cognitive sciences ; They will enhance their critical thinking and communication skills by analyzing ongoing debates (mandatory readings) and presenting their reflections during class discussion (recitations) ; They will learn about recent developments in cognitive sciences with potential applications to education.

 

Neuro-économie : les fondements neuronaux de la prise de décision

Stefano Palminteri, S2

Ce cours proposera une vue d’ensemble du champ de la neuro-économie, qui étudie les systèmes cérébraux qui encodent les variables décisionnelles, à l’instar de l’utilité attendue et ses composantes (comme par exemple la valeur, la probabilité et le délai). L’ancrage des processus décisionnels à des substrats neuronaux, permet de comprendre les déviations de la rationalité à une lumière de contraintes neurobiologiques et de redéfinir les modèles économiques classiques (descriptifs) sous la forme de modèles neuro-computationnels (mécanistiques). Après avoir répondu à la question ‘qu’est-ce que c’est la neuro-économie ?’, nous aborderons la question, quelque peu paradoxale de ‘qu’est-ce que n’est pas la neuro-économie ?’. En effet le terme ‘neuro-économie’ a été bien trop souvent usurpé par des études peu sérieuses de neuro-marketing ou neuro-politique (ou, plus généralement, neuro-foutaises).

 

 

Cours du Département d’Economie

 

Séminaire et cours pour tous

 

Économie pratique

Camille Hémet – Gilles Saint-Paul, S1 et S2

Le séminaire Économie pratique est consacré à la lecture d’un article d’actualité qui sera discuté collectivement.

 

Introduction à l’économie contemporaine

Camille Hémet, S1

Ce cours s’adresse à tous les étudiants n’ayant pas nécessairement de connaissances préalables en économie et souhaitant s’initier aux grands principes de cette discipline. Il a pour objectif de donner aux étudiants les clés leur permettant de comprendre les questions d’actualité, du chômage à la crise de la dette, en passant par les décisions des entreprises d’entrer sur un marché ou par les comportements des agents économiques individuels au sein d’une collectivité par exemple. Dans cette perspective, le cours s’articulera autour de la présentation de principes de microéconomie et de macroéconomie, appuyés sur des analyses graphiques et illustrés par des applications concrètes en lien avec l’actualité, dans la mesure du possible. Les étudiants souhaitant approfondir ces thèmes avec davantage de formalisme mathématique pourront suivre le cours d’économie pour scientifiques dispensé au second semestre.

 

Économie pour scientifiques

Antonin Macé, S2

Ce cours s’adresse à des scientifiques qui s’intéressent à l’économie. Il n’y a pas de pré-requis. Nous commencerons par décrire l’objet d’étude de l’économie : la création de valeur et l’allocation des ressources entre acteurs. Nous discuterons ensuite du rôle des marchés et de l’État dans l’économie. Ensuite, chaque séance sera dédiée à l’étude d’un thème particulier (commerce, externalités et biens publics, investissement, concurrence et régulation, enchère, économie de l’Internet).

 

Introduction à l’économie du mariage et de la famille

Marion Goussé, S2

 

Cours d’économie plus formalisés

 

Introduction à l’économétrie

Malika Zakri, S1 et S2

Cet enseignement propose une initiation aux méthodes économétriques : régressions linéaires, logistique, méthode des variables instrumentales... Son objectif est à la fois de permettre aux étudiants de réaliser eux-mêmes des analyses économétriques simples (à l’aide des logiciels R et Stata) et d’avoir un aperçu des méthodes les plus courantes qu’ils pourront rencontrer en tant que lecteur de travaux empiriques utilisant l’économétrie (économie, sociologie quantitative).

Il commence par 3 ou 4 séances de présentation des notions de base de probabilité et de statistique, au cours desquelles les étudiants s’initient au logiciel R et réalisent des statistiques descriptives (tableaux croisés, corrélations, représentation de distributions...). Le reste du premier semestre est consacré à l’économétrie linéaire : estimation par les moindres carrés ordinaires, propriétés, erreurs à ne pas commettre, tests. A l’occasion de chaque thème, une séance est consacrée à la mise en pratique des méthodes sur des données réelles. Le premier semestre s’achève par la reproduction d’un article. Le second semestre passe en revue quelques méthodes couramment utilisées dans la littérature économique et sociologique : méthodes d’évaluation (variables instrumentales, différences de différences), introduction du temps dans l’analyse (séries temporelles), modèles non linéaires dont l’estimation se fait par le maximum de vraisemblance (qui fait l’objet d’un cours) : régressions logistiques, tobit, modèles de durée. Ces méthodes sont également mises en œuvre lors d’exercices d’application. Ce cours fonctionne en binôme avec celui de Justine Knebelmann "Econométrie appliquée 1 et 2".

 

Econométrie appliquée

Justine Knebelmann, S1 et S2,

Ce cours fonctionne en parallèle du cours d’Introduction à l’Économétrie donné par Malika Zakri, les deux enseignements sont complémentaires tout au long du premier et du deuxième semestres. L’objectif du cours d’Économétrie Appliquée est de se familiariser avec les méthodes économétriques et leur utilisation dans les travaux de recherche.

Le cours s’articule autour quatre dimensions : 1). la présentation de modèles économétriques au delà du modèle OLS vu dans le cours d’Introduction à l’Économétrie : modèles pour variables polytomiques (logit/probit, logit multinomial), méthodes d’évaluation d’impact (essais randomisés, regression discontinuity), modèles pour données de panel, etc. ; 2). application de ces méthodes sur Stata, familiarisation avec la manipulation des bases de données et du logiciel ; 3). lecture, présentation et discussion critique d’articles académiques qui font usage de méthodes économétriques ; 4). réalisation par les élèves d’un projet de recherche et d’analyse économétrique (Deuxième Semestre).

 

 

Microéconomie 2

Camille Hémet, S2,

Ce cours s’inscrit dans la continuité du cours de Microéconomie 1, puisqu’il s’agira essentiellement de relâcher les hypothèses de la concurrence pure et parfaite. On étudiera ainsi l’équilibre de marché en situation de monopole et d’oligopole, notamment à travers le prisme de la théorie des jeux. On se placera également dans des contextes d’asymétries d’information, et on s’intéressera enfin au rôle de l’Etat en présence d’externalités ou dans le cadre de l’offre de biens publics.

 

Économie des politiques publiques

Marc Gurgand, S2

Ce cours constitue une introduction à l’analyse économique des politiques publiques. Il présentera les outils d’analyse des motifs et des effets de différentes interventions et s’appuiera sur une littérature empirique en plein développement, qui permet d’analyser et d’évaluer les politiques publiques non pas dans un cadre théorique abstrait, mais de façon contextualisée, en éclairant de façon vivante les débats contemporains. Il traitera aussi bien des économies développées que des économies en développement, et sera conçu pour intéresser aussi bien les étudiants qui se destinent à la recherche en économie que ceux qui s’orienteront vers les filières administratives. Les étudiants seront invités à préparer des exposés illustrant le cours, à partir de textes qui pourront être en anglais.

Après une présentation générale des enjeux, on étudiera différents thèmes (sous-réserve) :

- Droits de propriété et titrisation

- Incidence des taxes : la politique du logement

- Travail des enfants

- Quasi-marchés de l’éducation

- Eviction sur le marché du travail

- L’évaluation d’une politique publique en pratique : retour sur des projets de terrain